Kikusana Maiko, Kyoto

Ce billet est également disponible en : Anglais

Kikusana San n’est pas encore une Maiko : elle est ce qu’on appelle une « Minarai » (apprentie maiko), ou quelqu’un qui « apprend en regardant ». Pendant un mois environ avant d’être officiellement présentée à son « Hanamachi » ou district de geishas (lors de son (misedashi), elle accompagnera d’autres geiko ou maiko et restera en retrait, apprenant comment les choses se font en regardant ses sœurs aînées.

Pendant une partie de cette période, elle portera un « Handara » ou obi mi-long.  L’obi long et traînant pour lequel les maiko de Kyoto sont célèbres (obi Darari) est remplacé par un obi raccourci à mi-longueur (han=moitié).

Hanamachi sous la pluie, Kyoto
%d blogueurs aiment cette page :