Retour de Norvège (1/2)

Ce billet est également disponible en : Anglais

Novembre 2013. Depuis le temps qu’on en parle, nous y voilà — nous nous promenons dans le nord de la Norvège pour essayer de voir une belle aurore boréale. Notre voyage a commencé à Bergen, où nous avons rejoint le plus grand et plus récent bateau de la société Hurtigruten, le Trollfjord.

Bryggen, la vieille ville de Bregen Je n’avais jamais entendu parler de Bryggen (le quai en Norvégien) avant ce voyage. Et pourtant, Bryggen est depuis 1979 sur la liste de l’UNESCO du patrimoine culturel mondial. C’est une série de bâtiments commerciaux hanséatique (association professionnelle de marchands de l’Europe du Nord)  bordant le côté du fjord entrant dans Bergen. La ville de Bergen a été fondée en 1070 et le secteur du Bryggen actuel constitue la partie la plus ancienne de la ville.

Le temps était magnifique et après avoir simplement laissé les bagages à l’embarquement de Hurtigruten, nous nous sommes tranquilement baladés au marché de poissons et autour de la vielle ville (en fait essentiellement le quai et cette série de vielles maisons et entrepôts en bois de couleur claire). Nous avons également pris le funiculaire Fløibanen pour monter jusqu’au haut de la montagne de Fløyen (320 mètres au-dessus de niveau de la mer) où nous avons eu un point de vue spectaculaire de Bergen.

En fin d’après-midi, nous avons embarqué sur l’énorme  et moderne Trollfjord, pour commencer notre croisière vers le nord du pays. Ce genre de croisière sur ce type de bateau est pour nous deux une première.

View from the ship, Norway North of Bergen, Norway
 Le bateau navigue entre les nombreux îlots.  Et nous pouvons voir des gens presque partout.

Alesund, NorvègeAlesund fut notre prochain arrêt, et nous en avons profité pour monter les 418 marches qui nous ont amenés sous un ciel parfaitement bleu, au  restaurant de Fjellstua situé sur Aksla, la colline qui donne sur la ville. La superbe vue vaut bien l’effort de marche (qui n’est pas énorme, mais nécessite des crampons). De retour en ville, nous nous sommes baladés pour voir cette unique concentration de l’architecture Art nouveau de la ville.

Nidaros Cathedral,  Trondheim, Norvège Nidaros Cathedral,  Trondheim, Norvège Nidaros Cathedral,  Trondheim, Norvège
Nous sommes ensuite arrivés à Trondheim, la troisième ville la plus peuplée de Norvège, avec une population d’environ 180.000 habitants. La ville fut la capitale de la Norvège pendant l’époque des Vikings. La principale visite touristique est pour la cathédrale de Nidaros, construite à partir de 1070. C’est le monument gothique le plus important de Norvège et c’était le site de l’un des pèlerinages chrétiens le plus important de l’Europe du Nord pendant le Moyen Âge. Notre chance a continué — le temps était splendide. Nidaros Cathedral,  Trondheim, Norvège

La croisière continue lentement, agréablement, sous un temps toujours superbe. Le samedi, nous avons croisé le cercle Arctique et assistons donc sur le pont supérieur à une cérémonie par le Roi Neptune. Nous nous sommes brièvement arrêtés à Bodo en chemin, et sommes arrivés comme prévu à Svolvaer, la capitale des îles de Lofoten. C’est ici que nous nous arrêterons pendant deux jours.

NorwayLa vue du bateau est généralement paisible et belle.
Artic Circle passage ceremony, Hurtigruten, NorwayAkiko est ici avec le Roi Neptune, venu spécialement pour la célébration du passage du cercle arctique.

NorwayLe ciel bleu se reflète dans le bleu de l’océan. Tranquille et paisible.

 

 

Bodo, Norway Arrêt à Bodo — mais c’est à Svolvaer que nous laisserons l’énorme Trollfjord et ses neuf étages. Nous continuerons notre croisière sur le Lofoten, un plus petit et plus ancien bateau de la société Hurtigruten.

Svolvaer, Lofoten, Norvège

1 Comment

  1. destailleur

    Patrick,

    Je découvre à l’instant ton site et je suis véritablement subjugué par la qualité du travail réalisé.
    Tes magnifiques prises de vues sont autant d’invitations au voyage.

    Ma photographie préférée ? Celle d’Alesund, pour des raisons sans doute très subjectives…
    Je m’y suis en effet rendu en juillet 2011 et j’y ai réalisé quelques clichés.
    Ton paysage, très différent de ma vue d’été parce qu’enneigé, me permet de redécouvrir cette ville extraordinaire.

    Alors juste un mot : Merci.
    Oui, merci pour ce partage !

    Jean-Christophe Destailleur

%d blogueurs aiment cette page :