Cérémonie Hitakisai au sanctuaire Fushimi Inari Taisha, Kyoto

Ce billet est également disponible en : Anglais

Three beauties in kimono, Fushimi Inari Taisha
The torii, symbol of the Fushimi Inari Taisha

Plusieurs cérémonies étaient prévues ce samedi 8 novembre au sanctuaire Fushimi Inari Taisha. Il y avait foule au Sanctuaire. Nous voulions voir la cérémonie Hitakisai (火焚 き 祭) (rituel du feu) et avons commencé à faire la queue une heure et demie avant l’heure. Environ 20 personnes attendaient déjà devant nous.

Shichi-Go-San (7-5-3) Ceremony at the Fushimi Inari Taisha
People purify themselves before entering the shrine, Fushimi Inari Taisha

Nous sommes à la saison du Shichi-Go-San (7-5-3) et quelques petites filles (âgés de 3 et 7 ans), ainsi que des petits garçons (5 ans) portaient de magnifique kimono.

La cérémonie Hitakisai qui se tient au Sanctuaire Fushimi Inari est l’un des nombreux festivals de l’automne qui ont lieu à travers le Japon. Le rituel du feu honore « Inari », un vieux renard blanc traditionnel, dieu de la prospérité et de l’abondance. En brûlant la paille des plants de riz récoltés, la cérémonie rend grâce pour la récolte de l’année. Cette cérémonie a lieu dans tous les sanctuaires dédiés àInari à travers le Japon. Cependant, la plus célèbre Inari Hitakisai se tient à Fushimi Inari.

Arrival of the priests for the Fushimi Inari Hitakisai, Kyoto

Comme toujours au Japon, la cérémonie commença à l’heure. La queue d’attente s’était considérablement allongée alors que de plus en plus de gens voulaient assister à la cérémonie. Nous avons eu la chance de pouvoir nous placer à n bon endroit d’où nous pouvions avoir une ligne de vue directe sur une partie des événements, et donc pouvoir prendre des photos. Les prêtres arrivèrent, marchant rapidement à leur place pour la cérémonie.

The Hitakisai ceremony starts, Fushimi Inari Taisha Shrine
Three fires are started to burn straws and prayer sticks, Hitakisai at the Fushimi Inari Taisha Shrine

Trois emplacements étaient préparés avec des bûches couvertes de branches de pins verts. De la pailles et des bâtons de prière étaient empilés au milieu. Les prêtres utilisèrent trois torches pour allumer les trois feux en même temps et les buchers commencèrent à brûler avec une intensité impressionnante, remplissant toute la place d’une épaisse fumée.

More and more prayers sticks are thrown into the fire, Fushimi Inari Taisha Hitakisai
More and more prayers sticks are thrown into the fire, Fushimi Inari Taisha Hitakisai

Les prêtres continuaient à jeter toujorus plus de bâtons de prière dans le feu. Ceux ont été recueillis tout au long de l’année – ils sont bénis avant d’être jetés dans le feu. de cette manière, les voeux et prières inscrits arrivent au ciel avec la fumée.

A senior priest comes to each fire and casts leaves and salt, Fushimi Inari Taisha Hitakisai

 

Un prêtre supérieur se déplaça devant chaque feu et jeta des feuilles et du sel. Les gens autour chantaient des prières aux côtés des différents officiants.

 

Two shrine maidens perform a slow ceremonial dance with bells during the Fushimi Inari Hitakisai ceremony
Two shrine maidens perform a slow ceremonial dance with bells during the Fushimi Inari Hitakisai ceremony

Deux des jeunes filles du sanctuaire exécutèrent une danse cérémonielle lente avec des clochettes tandis que d’autres jeunes filles jouaient de la musique et les gens chantaient des prières. La scène était assez intense, surtout avec les feux qui continuaient avec rage.

More and more prayers sticks are thrown into the fire, Fushimi Inari Taisha Hitakisai
More prayers sticks are thrown into the fire, Fushimi Inari Taisha Hitakisai

Les prêtres continuaient à jeter des bâtons de prière dans les feux.

A shrine maiden performing a slow ceremonial dance with bells during the Fushimi Inari Hitakisai ceremony
A shrine maiden singing during the Fushimi Inari Hitakisai ceremony

A shrine maiden performing a slow ceremonial dance with bells during the Fushimi Inari Hitakisai ceremony
Senior priests bringing leaves and salt for benediction, Fushimi Inari Hitakisai

Comme la cérémonie semblait se répéter, nous décidâmes de partir. Ce fut une nouvelle expérience assez intéressante.

Maiko Taiken dans les rues de Kyoto, Japon
Samouraï au festival Jidai Matsuri, Kyoto
%d blogueurs aiment cette page :