Yoiyama, Gion Matsuri, Kyoto

Ce billet est également disponible en : Anglais

The lanterns symbolize the ship's sails

 

Gion Matsuri est simplement le plus grand festival au Japon. Et c’est la première fois que j’ai eu la chance d’y assister. Oui, j’ai vécu pendant plus de 25 ans au Japon, mais j’étais à Tokyo et pendant toute cette période, j’ai passé très peu de temps à Kyoto. Maintenant que je suis de retour au Japon et que je me suis installé à Kyoto, les choses vont changer.

Je ne savais pas vraiment comment appréhender ce festival, je veux dire comment l’aborder au mieux l’apprécier et le voir. Gion Matsuri dure pendant tout le mois de Juillet et il y a des événements de tous les côtés de la ville, à divers endroits, dans différents temples. Beaucoup d’entre eux sont de petites affaires locales et à l’exception des principaux événements, il est souvent assez difficile de trouver des informations appropriées et utiles. Mais le défilé de chars (Yamaboko Junko) le 17 Juillet est l’événement principal et il est particulièrement spectaculaire.

Yoiyoiyoiyama, Gion Matsuri, KyotoL’atmosphère dans Kyoto change au fur et à mesure que la date de la procession approche. Et les trois soirées précédant cette procession (Yoiyoiyoiyama, Yoiyoiyama et Yoiyama) sont festives et agréables. Après avoir été construits, ces gigantesques chars sont présentés autour du centre ville, illuminés le soir par de nombreuses lanternes (représentant les voiles du navire). Les gens, beaucoup d’entre eux portant un yukata coloré, se promènent pour les voir. Les rues sont fermées à la circulation et la zone est pleine de stands de nourriture, des vendeurs de boissons, et toutes sortes d’autres petites boutiques. Et les gens mangent et boivent partout, et prennent des photos.

Yoiyama, the day before
Attending one of the float, Gion Matsuri, Kyoto

Et puis le 17 Juillet, la procession de chars (Yamaboko Junko) débute à 9 heures. Nous sommes arrivés un peu plus tôt pour être sûr de trouver une bonne place, mais en fait, le cortège est assez long et dure assez longtemps et il n’est donc pas si difficile de trouver un bon endroit pour bien voir. La procession commence au croisement des rues Shijo et Karasuma et continue le long des rues Shijo, Kawaramachi et oike. Cette année, après un intervalle de 48 ans, une deuxième procession, plus petite, a eu lieu le 24 Juillet.

Voici quelques photos prises les trois jours précédants le grand jour de la procession Yamaboko Junko.

 

 

Yamaboko Junko, Gion Matsuri, Kyoto
Les cerisiers du sanctuaire Hirano, Kyoto
%d blogueurs aiment cette page :