Excursion à Uji, à côté de Kyoto, Japon

Ce billet est également disponible en : Anglais

La salle du phénix , temple Byodoin, Uji, JaponNous avions prévu de visiter Uji hier, le jour du fameux feux d’artifice qui est censé être l’un des plus grands et plus importants de la région. Nous avons donc choisi ce jour pour aller dans la ville d’Uji, qui se trouve à moins de 20 minutes en train de là où nous vivons à Kyoto. Malheureusement, à notre arrivée, nous avons découvert que le spectacle avait été annulé en raison du typhon et des fortes pluies du week-end. Eh bien, c’était tant pis pour le feux d’artifice, mais au moins nous avons eu la chance de visiter les principales attractions de la ville Uji.

Uji (宇 治) est une petite ville située entre Kyoto et Nara, deux des plus célèbres centres historiques et culturels du Japon. Sa proximité de ces deux anciennes capitales explique le développement de Uji comme centre culturel à part entière. Les deux principaux lieux (Temnple Byodoin et sanctuaire Ujigami) sont deux sites du patrimoine mondial de l’Unesco et les deux attirent beaucoup de visiteurs.

The Phoenix Hall, Byodoin Temple, Uji city, Kyoto

 

Le Temple Byodoin (平等 院, Byodoin) est un parfait exemple d’architecture bouddhiste de la Terre Pure (Jôdo). Avec son jardin, le temple représente le Paradis de la Terre Pure. Il a été initialement construit en 998 comme résidence de campagne pour le puissant politicien Fujiwara no Michinaga, et non pas comme un temple. Le fils de Michinaga a transformé le Byodoin en un temple et a ordonné la construction de son élément le plus spectaculaire, le Hall du Phénix, construit en 1053. Il a été surnommé Hoodo (« Hall ou Salle du Phénix ») en raison de sa forme et des deux statues de phénix sur son toit. La salle du phénix apparaît maintenant sur le dos des pièces de 10¥.

 

The Amida Buddha in the Phoenix Hall, Byodoin Temple, Uji city

Dès notre arrivée au temple, nous avons acheté un autre billet pour visiter la salle du phénix, mais nous avons dû attendre près d’une heure. Cela nous a permis de visiter tranquillement le jardin et le petit musée. La salle du phénix est en effet vraiment magnifique et la statue du Bouddha Amida à l’intérieur est superbe.

Un autre détail à noter est le fait que cette salle du Phénix n’a jamais été détruite par le feu comme tant d’autres structures au Japon. Cela en fait l’une des rares structures en bois d’origine à survivre de la période Heian.

 

The entrance tori to the Ujigami Jinja, Uji city

Le deuxième endroit, le Sanctuaire Ujigami (宇 治 上 神社, Ujigami Jinja) est considéré comme le plus ancien sanctuaire du Japon. Bien qu’il n’y ait aucune trace officielle de quand il a été construit, les experts estiment que le sanctuaire Ujigami était déjà bien connu en l’an 1060. Il était étroitement lié au Temple Byodoin comme étant son «sanctuaire tuteur ou gardien ».

Malheureusement, la salle principale étant en cours de rénovation, et donc complètement couverte, on n’a pu voir que le Haiden (premier bâtiment et les deux petits sanctuaires Kasuga. Nous devrons certainement revenir ici l’année prochaine. Et une centaine de mètres au sud du sanctuaire Ujigami, le sanctuaire Uji, est également construit dans le même style Nagare-zukuri. Il était fermé lors de notre visite et nous n’avons pas pu voir beaucoup plus que la façade avant.

Green tea shop in  Uji city

Uji est également célèbre pour son thé vert et on trouve des magasins de thé vert partout. Nous nous sommes régalés en mangeant une glace au matcha (thé vert).

 

 

Obon au cimetière Otani, Kyoto, Japon
Maiko à la parade Hanagasa, Kyoto, Japon
%d blogueurs aiment cette page :