Le Rocher d’Or, Kyaikhtiyo, Birmanie

Ce billet est également disponible en : Anglais

La pagode Kyaikhtiyo, également connue sous le nom de Rocher d’Or, est un lieu de pèlerinage bouddhiste bien connu dans l’Etat Mon, Myanmar / Birmanie.

Il s’agit d’une petite pagode (7,3 mètres) construite sur un rocher de granit recouvert de feuilles d’or collées sur les dévots. Selon la légende, le Rocher d’Or lui-même est en équilibre précaire sur une mèche de cheveux du Bouddha. Le rocher semble défier la gravité — il semble perpétuellement être sur le point de rouler en bas de la colline. Le rocher et la pagode sont au sommet du mont Kyaiktiyo. C’est le troisième plus important lieu de pèlerinage bouddhiste en Birmanie, après la Pagode Shwedagon (Yangoon) et la Pagode Mahamuni (Mandalay).

Un coup d’oeil sur le Rocher d’Or défiant la gravité est supposée être une inspiration suffisante pour toute personne pour se tourner vers le bouddhisme.

Depuis Kinpun, nous sommes arrivés au bas de la montagne par camion, avec de nombreux pèlerins birmans. De là, nous avons marché une petite heure le long d’une route. La pente est assez raide à certains moments et j’étais bien content d’arriver. La première chose est de s’enregistrer auprès des autorités locales et de payer mon dû touristique. Je suis resté dans l’un des hôtels près du Rocher d’Or, ce qui m’a permis de facilement assister à la cérémonie du matin à l’aube.

Le Rocher d’Or, Kyaikhtiyo, Birmanie, février 2009

La légende

La légende associée à la pagode est que lors de l’une de ses nombreuses visites le Bouddha a fait don d’un de ses cheveux à Taik Tha, un ermite. L’ermite, qui l’avait caché dans une touffe de ses propres cheveux, a donné à son tour le cheveu au roi, en émettant le souhait que le cheveu soit consacré dans un rocher ayant la forme de la tête de l’ermite. Ce rocher, trouvé au fond de la mer, aurait été élevé à l’endroit parfait, Kyaiktiyo, par des anges. C’est cette mèche de cheveux qui, selon la légende, empêche le rocher de dévaler de la colline.

La légende mentionne également que les pèlerins qui entreprennent le pèlerinage à pied depuis le camp de base de Kinpun, trois fois de suite dans une année, seront dotés de richesse et de reconnaissance.

Open de Tennis de Nice Côte d'Azur, France
Temple Seiganto-ji, Wakayama, Japon
%d blogueurs aiment cette page :