Sur la route de Dien Bien Phu, Vietnam

Ce billet est également disponible en : Anglais

Cette photo a été prise sur la route de Dien Bien Phu. La «boutiques» va de village en village dans cette région reculée du Vietnam.

Après avoir séjourné quelques jours dans la région de Sapa pour  visiter les marchés populaires des minorités ethniques, nous avons pris la route pour Dien Bien Phu. Pourquoi cette ville, perdue au milieu de nulle part dans la région Nord-Ouest du Vietnam ?  Eh bien, elle est bien sûr célèbre pour être la scène de la dernière bataille de la Guerre d’Indochine, la bataille de Điện Bien Phu. Cette bataille fut importante, car la victoire vietminh a mis fin à la présence française en Indochine et a conduit aux accords qui ont séparé le Vietnam en Nord et Sud.

Cette bataille de Điện Bien Phu est décrite par les historiens comme « la première fois qu’un mouvement non-européen d’indépendance coloniale avait évolué par toutes les étapes depuis les bandes de guérilla à une armée conventionnelle organisée et équipée, capable de vaincre un occupant occidental moderne dans une bataille rangée ».

J’ai entendu parler de cette bataille en classe d’histoire, et ce nom a toujours eu une consonance particulière pour moi – même si aujourd’hui, je ne serais pas en mesure d’expliquer vraiment pourquoi.

Donc, nous avons décollé de Sapa, en passant par la route de montagne et de nombreux villages vers Lao Cai, puis vers Lai Chau, Phong Tho et Sin Ho, et enfin Dien Bien Phu. Cette ville est l’une des parties les plus reculées du Viet Nam, à seulement 34 kilomètres de la frontière laotienne.

Je dois dire que j’ai été très déçu par le lieu, déçu par les sites historiques et les lieux de la célèbre bataille. En fait, très peu existent encore, et beaucoup de ce que nous pouvons voir a été organisé à des fins de propagande. Nous y sommes restés quelques jours, et avons continué notre chemin vers le Laos.

Le diaporama ci-dessous présente quelques photos des lieux historiques, des touristes vietnamiens, des anciens combattants de la bataille (cette année est le 60e anniversaire de cette bataille et plusieurs manifestations et émissions de télévision sont prévues), et plus encore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeune indienne Embera, Panama
La joie, Cienfuegos, Cuba
%d blogueurs aiment cette page :