Jeune indienne Embera, Panama

Ce billet est également disponible en : Anglais

Durant notre court séjour au Panama, nous sommes allés visiter un village d’Indiens Embera. Michel, notre guide, nous a conduits de Colon jusqu’à un pont où nous avons embarqué sur un petit canot pour rejoindre le village par la rivière. Le voyage en bateau nous a permis de pénétrer la dense forêt de Chagres. À l’arrivée au village, nous avons eu l’impression de faire un retour en arrière dans le temps. On nous a présenté des danses et de la musique anciennes traditionnelles des Emberas.

Les Emberas nous ont invités à explorer les environs, et ils nous ont donné un aperçu de leurs rituels mystiques et de leur étonnante connaissance des plantes médicinales et des pigments naturels. Les femmes nous ont montré leurs paniers faits à la main, sans doute parmi les plus beaux du monde, ainsi que de beaux objets fabriqués à partir de feuilles de palmier et teints avec des pigments naturels. Plusieurs enfants avaient leur corps peint avec un colorant naturel fait à partir d’un fruit appelé Jagua, qui est utilisé par les Indiens pour les décorations corporelles.

Pendant notre séjour, nous avons apprécié un déjeuner traditionnel de poisson frais et de bananes plantains et avons eu l’occasion de prendre autant de photos que nous voulions. Les Emberas sont vraiment beaux, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et ils sourient et rigolent très rapidement.

Je sais, beaucoup de gens vont parler de zoo humain et autre – J’ai entendu la même réflexion à propos des villages Massaï en Tanzanie et des villages Padaung en Thaïlande. Tout ce que je peux dire, c’est que ces activités créées pour les touristes comme nous permettent aux habitants de ce village de vivre comme ils le souhaitent et de maintenir une partie de leur tradition.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La mosquée bleue, Istanbul
Sur la route de Dien Bien Phu, Vietnam
%d blogueurs aiment cette page :