Hassaku à Gion, Kyoto, Japon

Ce billet est également disponible en : Anglais

Hassaku in Gion, Kyoto

 

« Hassaku » est un événement qui se tient le 1er Août à Gion Kobu, lea principal Hanamachi (quartier de plaisir) à Kyoto. Geiko (Geisha) et Maiko (apprentie geisha) rendent visite à leur maîtres (professeur de danse, etc.), ainsi qu’à tous les ochaya (salon de thé) dans le quartier pour remercier les propriétaires pour leur patronage et leur soutien au cours de l’année. Un nombre incroyable de photographes parcoure les rues dans l’espoir de pouvoir prendre une photo d’elles. La police doit être là pour contrôler cette foule !

 

Photographers waiting for the maiko to arrive, Hassaku in  Gion, Kyoto

 

 

 

Nous sommes arrivés un peu avant dix heures, et l’endroit était déjà bondé. Je veux dire, la rue principale, Hanamikouji, était pleine de photographes. Beaucoup d’entre étaient là depuis un moment, assis, attendant le passage des maiko. La journée était particulièrement chaude et humide. Et rien ne se passait.

 

Hassaku event in Gion

Hassaku event in Gion

Nous avons alors décidé de nous déplacer et sommes allés à un autre endroit, en face d’un autre célèbre salon de thé (ochaya) où plus de photographes attendaient. Retour sur la rue principale, nous avons pu voir quelques maikos dans un taxi qui passa, mais aucune pour l’instant ne se promenait. Puis, deux maiko, vêtues d’un magnifique kimono arrivèrent et marchèrent le long de la rue. Tous les photographes firent un bond et se bousculèrent pour prendre des photos.

Kyoto-812445Deux maiko entrent dans une chaya (salon de thé)

 

Hassaku in Gion, KyotoUne geiko (geisha) marche avec son « équipe »

 

Kyoto-812416

Hassaku in  Gion, Kyoto Avec cette chaleur, je me demande comment font les maiko, couvertes d’une épaisse couche de maquillage et portant un lourd kimono. Impressionnant.

Le même genre de scène se répéta plusieurs fois – dès qu’une maiko arrivait, les photographes oubliaient leurs manières et ne pensaient plus qu’à leur image, se poussant mutuellement. Cela en est devenu gênant et nous sommes partis.

 

Festival du feu "Matsuage" à Hanase, Kyoto
Obon au cimetière Otani, Kyoto, Japon
%d blogueurs aiment cette page :